Passer au contenu
🚀🚀🚀 LES SOLDES SONT LANCÉS, DÈS -30% ! 🚀🚀🚀
🚀🚀🚀 LES SOLDES SONT LANCÉS, DÈS -30% ! 🚀🚀🚀
La robe en sergé bleu de travail : la robe d'Alexandra @lefilduphenix

La robe en sergé bleu de travail : la robe d'Alexandra @lefilduphenix

Nos clientes sont fantastiques ! Alors que je scrollais le compte instagram de TissusPapi (auquel je vous invite à nous suivre !), je suis tombé sur la publication d'Alexandra, le fil du phenix (que je vous invite à suivre aussi!). D'un coup d’œil, je reconnais la célèbre toile bleue hydrone héritée des bleus de travail. Je ne perds pas de temps, je contacte Alexandra avec une idée en tête : vous partager ici sa création, tant sa robe est un projet innovant, cassant les codes et mettant superbement le bleu de travail en avant. Alexandra accepte et voici l'histoire de cette robe échappée d'un atelier de mécanique...

 Alors attention, dans cette réalisation, Alexandra n'a pas utilisé notre sergé bleu Hydrone fabriqué en France. Son tissu provient d'un stock de tissu qui lui a été offert. Un véritable tissu bleu de travail datant des années 60-70. On imagine, sur cette toile, l'émotion du premier coup de ciseaux pour Alexandra. Mais ce ne fut pas la seule émotion pour la jeune femme. En effet, alors que son projet "robe Columbia" venait à son terme, bien qu'ayant bien lavé le tissu avant confection, ce dernier a encore bougé sous la chaleur du fer à repasser. Le tissu bouge et rétrécit, si bien que notre chère Bordelaise ne peut plus fermer sa robe coup de cœur. En vient une émotion folle, un nervous breakdown pas possible, tant ce chantier couture et ce patron ont demandé du temps et de l'abnégation à la jeune femme, sans parler des nombreuses finitions. Mais la nuit porte conseil et c'est la révélation nocturne : il faudra remplacer la boutonnière par une fermeture éclair de 70cm.

Posée entre les deux pattes de boutonnage, le long zip doré rattrape l'action du fer à repasser et Alexandra récupère les quelques centimètres manquants et peut maintenant enfiler sa robe chérie. Opération réussie! On adore ce genre d'histoire...
Vous l'aurez compris. Ici, l'objectif n'est pas de mettre nos tissus en avant mais bel et bien de mettre le travail de nos clients, ces jolis projets qui vous tiennent tant à cœur. Chez Papi, on aime cela, les projets engageants, des projets où on casse les codes et dans lesquels on croise les matières et utilisations. Et s'il y a de l'émotion dans la création, c'est le graal...

Pour réaliser cette jolie robe "hackée" d’inspiration cargo, Alexandra a utilisé le patron de robe Columbia, édité par l'Atelier 8 avril. Pour la réaliser, nous vous conseillons notre collection de sergés fabriqués en France, disponibles dans une multitude de couleurs, mais notez qu'elle peut tout à fait être confectionnée dans une lainage fin, une flanelle, une cotonnade. Il faudra tout de même un tissu ayant un peu de tenue.

Maintenant, à moi de remercier Alexandra pour son temps passé, ses photos. Je vous invite à la suivre sur Instagram, via son compte le fil du phenix.

A très bientôt,
Jean-Charles



Article précédent Destockage et surcyclage, notre métier depuis toujours
Articles suivant Vestes de travail et bleus de travail : le bon tissu, la bonne couleur. Histoire et actualité d'une pièce phare du vestiaire français
//skeepers product